LIVRE A LIRE ET RELIRE

Publié le par BADREDDINE IMAD

Chronique du Liban rebelle, publié chez Grasset, témoigne du courage des Libanais abandonnés par les nations occidentales dont la France et surtout l'Amérique.
Chronique du Liban rebelle est un livre de colère et de honte. Colère et honte devant l'incohérence de cette fameuse « politique arabe » de la France, toujours prête à plier devant le chantage et le terrorisme quand elle ne renie pas les engagements que l'amitié, la culture et la raison demandaient d'honorer.
Daniel Rondeau*, témoin de l'épopée du Liban rebelle, raconte.

Paru en 1991, l'auteur y relate la période 1988-1990 qui fut la dernière phase de la guerre du Liban caractérisée par les violentes querelles inter-chrétiennes qui eurent, entre autres, comme épilogue, le départ du Général Aoun vers la France ou son exil durera 15 ans.

L'actualité du Liban remet cet ouvrage sous la lumière et son titre pourrait tout aussi bien être dédié à une parution relative aux récents évènements qui s'y sont déroulés suite à l'assassinat de Rafic Hariri.Les Libanais, dans leur majorité, musulmans et chrétiens, avaient également cru au printemps de Beyrouth en 1990 incarné par un certain général nommé Michel Aoun.Ce livre témoigne en premier lieu de la vitalité et de la ferveur des songes, qui, et souvent sous les obus, mirent en branle les foules libanaises.
Malgré la guerre et les trahisons, dans la solitude, deux ans durant, un peuple privé d'élections libres vota avec ses pieds.

Au-delà de ces parallèles, il faut savoir que ce livre fut interdit au Liban et que pour l'anecdote, quelques exemplaires purent y être distribués sous le manteau dans les années 90 parfois avec le concours de quelques bonnes soeurs pour faire le voyage entre Paris et Beyrouth... Certains éditeurs n'ont d'ailleurs pas hésiter à rappeler,
non sans humour, à Rondeau, lors de son passage au salon " lire en français" en Novembre 2005, que son livre les avait sans doute aidés à faire un petit séjour
dans les geôles libanaises! Ce n'est donc que suite aux évènements du Printemps 2005 que Chronique du Liban rebelle est désormais en vente libre au Liban.

Daniel Rondeau resta fidèle au Général Aoun qui est le personnage central dans ce livre.
Il lui a rendu régulièrement visite durant ses années d' exil en France et l'a d'ailleurs accompagné dans l'avion qui l'a ramené au Liban le 7 Mai 2005.
Cet épisode lui a permis de replacer son livre de l'époque dans un contexte très actuel jusqu'à être surpris par la popularité intacte du général lors de ce retour, notamment auprès d'une génération tout juste née dans la phase 1988-1990.
Comme aime à le rappeler l'auteur, on n'imagine pas à quel point un livre pourrait lui-même se raconter une vraie vie bien après sa parution.Celui-ci vient typiquement illustrer cette remarque en s'offrant une sorte de seconde vie au coeur de l'automne 2005.
Ainsi, même le livre peut, lui aussi, vivre une sorte de retour d'exil;
voilà pourquoi il sera
tout aussi intéressant pour le lecteur de découvrir ou de relire
Chronique du Liban rebelle

 

Source libanvision

 

Publié dans Littérature

Commenter cet article

voyance par mail gratuite 10/01/2017 12:58

Très beau blog, merci pour les détails sur les prises de vue, ça va me faire progresser.