DEMOCRATIE ET DESINTEGRATION

Publié le par BADREDDINE IMAD

Démocratie et désintégration
 
Dommage qu’un aussi beau pays puisse un jour sombrer dans la violence et cesser d’exister !
 
Pourquoi vouloir la condamnation à mort d’un pays comme la Côte d’Ivoire ?
 
Quel tort avait-il pu faire ? Quel crime avait-il commis ?
 
Le problème est très complexe. Il tient à la nature et à la structure même de la nation Ivoirienne. La Côte d’Ivoire tire sa richesse de son pluralisme (plus de 60 ethnies).
 
Mais le fait que le peuple ivoirien soit composé de plus de soixante ethnies rend difficile et complexe la formation d’un pouvoir politique doté d’une autorité véritable. La politique du Président Laurent Gbagbo devait réunir les contraires. Cette richesse, transforme le pays en une proie facile à toute déstabilisation du peuple ivoirien par l’étranger. Cette déstabilisation facilite et, à l’occasion « justifie » les interventions étrangères directes dont les objectifs dépassent le simple cadre Ivoirien, mais ne se réalisent toujours qu’aux dépens de la Côte d’Ivoire et des Ivoiriens.

Publié dans Politique

Commenter cet article

voyance gratuite par mail 06/09/2016 13:18

Je trouve ton blog très intéressant, tu donnes d’excellents conseils .