les caricatures de Mahomet

Publié le par Reuters

Fureur générale du monde arabe contre les caricatures de Mahomet
Appel au boycott des produits danois, devant l'ambassade du Danemark, à Damas, en Syrie. La fureur suscitée par la publication de caricatures de Mahomet dans plusieurs journaux européens a gagné en intensité dans les pays du Proche-Orient et d'Afrique du Nord.
La fureur suscitée par la publication de caricatures de Mahomet dans plusieurs journaux européens a gagné en intensité dans les pays du Proche-Orient et d'Afrique du Nord.
La Tunisie et le Maroc ont interdit la vente du journal France Soir qui, mercredi, avait reproduit des caricatures initialement parues en septembre dans le quotidien danois Jyllands-Posten. Les musulmans considèrent toute représentation du prophète comme blasphématoire.
Dans l'émirat du Qatar, un supermarché Carrefour a dit avoir arrêté de vendre des produits danois.
Le président égyptien, Hosni Moubarak, et son homologue iranien, Mahmoud Ahmadinejad, ont joint leurs voix au choeur d'indignation.
"Les musulmans doivent opposer une réaction de fermeté à de tels actes scandaleux", a déclaré Ahmadinejad, cité par la télévision iranienne, lors d'une conversation téléphonique avec le roi Abdallah d'Arabie.
Pour Moubarak, la liberté de la presse, invoquée par les médias et certains hommes politiques européens, ne doit pas servir de prétexte pour insulter les religions.
Des journaux de France (France Soir), d'Allemagne (Die Welt), de Suisse (Le Temps) et de Hongrie (Magyar Hirlap) ont reproduit cette semaine des caricatures du Jyllands Posten, en jugeant que la liberté de la presse était plus importante que les manifestations et les boycotts que ces dessins ont provoqués.
De nombreux commentateurs arabes ont estimé que la ligne de défense des Européens ne tenait pas debout dans la mesure où, disent-ils, les médias européens protègent les Juifs et Israël de toute critique.
Certains de ces commentateurs ont réclamé des sanctions contre ceux qui ont publié les caricatures, tandis que d'autres estiment que les Arabes ont des raisons plus importantes de se mobiliser, comme par exemple la présence de bases américaines au Proche-Orient.
LA NORVÈGE FERME SA REPRÉSENTATION EN CISJORDANIE
Il y a aussi ceux qui, comme Sami Yusuf, un chanteur musulman britannique d'origine azerbaïdjanaise, actuellement en tournée en Egypte, estiment que ces protestations font trop de publicité aux caricaturistes et à leurs journaux.
"Je ne dis pas qu'il faut fermer les yeux. Mais nous ne devons pas en faire trop, parce qu'en agissant de la sorte, nous faisons de la publicité, nous rendons célèbres (les caricaturistes et les journaux)", a-t-il estimé.
Pour Sayyed Hassan Nasrallah, dirigeant du Hezbollah, une organisation chiite libanaise, les caricaturistes auraient réfléchi un peu plus avant de dessiner Mahomet si les musulmans avaient mis à exécution la "fatwa" de l'ayatollah Khomeini, ancien dirigeant iranien, qui avait demandé en 1989 de tuer l'écrivain britannique Salman Rushdie, pour blasphème contre l'islam dans son roman "Les Versets sataniques".
Dans la bande de Gaza, une douzaine d'hommes armés ont pris position jeudi autour de locaux de l'Union européenne, pour exiger des excuses après la publication des caricatures.
Les activistes, qui appartiennent au Djihad islamique et aux Brigades Yasser Arafat, faction armée issue du Fatah, ont tiré en l'air et se sont hissés sur le mur d'enceinte du bâtiment, avant de quitter les lieux. Ils ont réclamé des excuses dans les 48 heures.
Un autre groupe armé, les Brigades Abou al Rich, a fait savoir que les ressortissants norvégiens, danois, français et allemands ne seraient plus en sécurité dans la bande de Gaza si leurs gouvernements ne présentaient pas leurs excuses dans les dix heures. Le Premier ministre palestinien Ahmed Koreï a jugé de telles menaces inacceptables.
La Norvège a fermé sa représentation en Cisjordanie à la suite de menaces émanant de groupes armés. Des caricatures du Jyllands Posten avaient été reproduites voici un mois par le journal norvégien Magazinet.

Publié dans Actualités

Commenter cet article

gay telephone 01/06/2016 10:00

Merci pour ce billet très agréable… et souriant (pour un sujet pas évident) !