VOILA POURQUOI LES USA S'ENGAGENT

Publié le par BADREDDINE Imad

VOILA POURQUOI LES ETATS-UNIS S’ENGAGENT     

 Une lutte d’influence entre la France et les Etats-Unis s’exerce sur le continent africain.

 

On s’interroge sur les intérêts que représente l’Afrique pour la France et les Etats-Unis et si ces intérêts étaient antagonistes à ceux des populations africaines. La population va-t-elle  profiter un jour de ses richesses ? L’Afrique n’est plus la chasse gardée de la France et de l’Europe, il y a une volonté des Etats-Unis à investir dans ce continent en général et en Cote d’Ivoire en particulier.

L’Américanisation du continent africain va  ainsi s’opposer au paternalisme français, qui du coup sera interprété comme une libéralisation des économies. En effet une nouvelle génération de dirigeants Pro Américains est née. Avec un discours novateur considéré comme une thématique éculée dans le langage politique de Afrique post-coloniale. 

Ainsi, une lutte sans merci sera engagée contre le néo-colonialisme et l’impérialisme. Un projet de 90 millions de dollars soit environ 45 milliards de francs cfa. C’est le coût des nouveaux locaux de la représentation Diplomatique Américaine à Abidjan. Ainsi, les Etats-Unis montrent leur engagement en Cote d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest. Pour que les USA, traditionnellement très regardant sur l’environnement sociopolitique avant d’entreprendre  et osent investir et établir la plus grande Ambassade de l’Afrique de l’Ouest, c’est que Washington pense à l’avenir prometteur de la Côte d’Ivoire et par ricochet sur l’ensemble de la sous région.

 La Côte d’Ivoire est l’un des principaux partenaires commerciaux de USA, en 2004 la Cote d’Ivoire a exporté vers les Etats-Unis pour plus de 425 milliards de francs cfa et elle a de bonnes perspectives pour 2005-2006. Pendant que d’autres partent et privilégient la doctrine de ni-ingérence – ni indifférence, les USA se manifestent à travers des aides et autres dons, la dernière en date : 42 milliards de dollars octroyé à la Cote d’Ivoire pour faire face à la pandémie de VIH/SIDA. Et j’en passe. En effet depuis 15 ans les USA multiplient les accords avec les pays africains y compris dans l’ancien « pré-carré » français. L’intérêt politique et économique pour l’Afrique s’est considérablement accru ces dernières années et surtout pour le golf de Guinée.

 

«  L’Afrique de l’Ouest est extrêmement importante pour le secteur pétrolier des Etats-Unis et continuera de l’être à l’avenir ». L’un des plus grands gisements d’Afrique se trouve en Cote d’Ivoire. En effet en Cote d’Ivoire, une vaste structure géologique pourrait receler des réserves de pétrole atteignant 2 milliards de barils, ce qui en ferait l’un des plus grands gisements de l’Afrique de l’Ouest. Le forage et l’exploitation se feront par une société Américaine VANCO ENERGY.

Alors la construction de cette Ambassade, qu’on appelle déjà à Abidjan « Le BUNKER » sonne comme la fin de la présence Française en Cote d’Ivoire et surtout la fin du Pacte Colonial et autres protectionnismes.

 Michelle Aliot-Marie La ministre Française de la Défense disait tout récemment après les tristes évènements du mois de novembre : « Nous avons peu de ressortissants français aujourd’hui en Cote d’Ivoire, la France n’a pas d’intérêts économiques ou militaires majeurs. Notre seul souci est d’éviter une division de ce pays ». Mais nous constatons le contraire avec la présence de près de 4000 soldats de la force Licorne dans une base militaire (43eme BIMA). Le dispositif de bases et troupes militaires en Afrique est depuis plus de 40 ans l’un des piliers de ce système néocolonial de confiscation des indépendances africaines, de pillage des ressources, d’escroquerie financière, de dictatures «  amies de la France  ». Cette présence coûte au contribuable Français la bagatelle de 190 millions d’Euros par an. Pourquoi entretenir une armée à hauteur de 10 milliards de f cfa par mois ?

 

Georges Clemenceau ne disait-il pas : « Une goutte de pétrole vaut une goutte de sang » la France veut le pétrole a tout prix, elle nous a donné un aperçu des crimes qu’elle pouvait commettre pour la protection et la sauve garde de ses multinationales. Des dizaines de civils sont morts, plusieurs centaines de blessés. L’abîme est trop flagrant entre les moyens extrêmes mis en œuvre pour protéger les vies et intérêts français, et le mépris des vies africaines que Licorne est censée préserver. Même dans son pré-carré, Paris est désormais incapable d’imposer ses points de vues. La crise Ivoirienne symbolise la fin de son pouvoir en Afrique, au profit de l’influence Américaine. Sans pour autant concurrencer frontalement ou ouvertement la France sur ses anciennes colonies les USA n’en font pas moins des pas de géant dans toute l’Afrique.

Publié dans Politique

Commenter cet article

jil 10/12/2005 16:27

bonjour,
site riche et intéressant

badi 20/08/2005 14:21

Très bonne inspiration la france partira dans la honte de la cote d'ivoire.bravo

dela hoya 20/08/2005 12:29

hhhmmm djo tu as parle gros francais des.
mais est ce que tu t es pas un peu (trop ) inspire du bouquiin COMMENT LA FRANCE A PERDU L AFRIQUE.

badims 26/07/2005 17:33

c bien dit